Emmanuel Brault
Walter Kurtz était à pied

“Un beau matin, les gens en ont eu marre. Madame, Monsieur et leurs deux enfants, ont pris armes et bagages, ils ont fermé la serrure trois points de leur domicile, ils ont fait le plein et ils sont partis.”

Avancer, toujours.

Une vie de poussière et d’asphalte où seules les routes demeurent. Une civilisation où la voiture est l’unique instrument de citoyenneté.

Dany et Sarah sont des Roues, des enfants du goudron et de l’essence. Avec leur père, ils vivent au jour le jour dans leur Peugeot 203 de couleur blanc-albatros.

D’une station à l’autre, en nomades modernes, ils roulent, ils aiment, ils rêvent, jusqu’à l’accident… et les Pieds.

Walter Kurtz était à pied est un récit déroutant dans lequel Emmanuel Brault nous fait prendre le volant vers un avenir où l’homme et la voiture ne font plus qu’un.




Sortie le 20 mars

Relations librairies :
Christophe Grossi
christophe@agence-relief.com
Julie Duquesne
julie@agence-relief.com

ISBN : 978-2-35408-808-8 | Prix : 20,00 € TTC | Nombre de pages : 256
Format : 140x200mm, broché à rabats, pelliculage mat, vernis sélectif
Dépôt légal : mars 2020 | Diffusion : Media Diffusion

LE 20 MARS 2020

Quelques critiques…

Walter Kurtz était à pied” est donc un roman très réussi qui parvient à dire beaucoup sur la folie productiviste/consumériste en prenant le parti de ne pas asséner ni de tenter vainement de tirer des lignes de fuite sociologiques entre ici et là-bas.
Gromovar – Quoi de neuf sur ma pile ?

Le roman d’Emmanuel Brault est surprenant, intriguant, bluffant même.
Mille et une pages LM

Roman extravagant et surprenant, Walter Kurtz était à pied imagine une dystopie automobile qui érige la voiture en totem ultime du capitalisme moderne. Sortie de route inattendue qui entraîne son lecteur dans des territoires à la fois grotesques et terrifiants, le roman d’Emmanuel Brault passionne et (d)étonne.
Nicolas Winter – Just A Word

…clair, intelligent, presque philosophique.
Nathalie Z. – SciFi-Universe

L’auteur

Né en 1976, l’auteur signe en 2017 un premier roman remarqué aux Éditions Grasset, Les Peaux rouges, une anticipation drôle et décalée sur le racisme, récompensé par le prix Transfuge du premier roman.

Ses titres chez Mu



Précédent titre
Michael Roch
Le livre jaune